Cours du Rav Yehia Benchetrit du 27 Janvier 2015

Paracha Beshalah – Dernière paracha qui parle de la sortie d’Égypte.

On voit souvent Mida Kenegued Mida. (Mesure pour mesure)

Hashem nous renvoie les choses qu’on a mis en place et qu’on a créées.

Toutes les makot (plaies) sont Mida Kenegued Mida.

  • Le sang : les Égyptiens interdisaient le Mikve aux femmes juives. Donc elles restaient interdites à leur maris. 300 enfants par jours étaient égorgés et les égyptiens prenaient leur bain dedans.
  • Les grenouilles : ils mettaient la pression toute la nuit aux bene Israël. Ils faisaient du bruit.
  • Les poux : les égyptiens obligeaient les bene Israël à nettoyer les routes pleines de poussière.

Les choses correspondent au vécu de la personne.

Midrash :
Au début de la création du monde : iné tov meod : et voilà c’est très bien.
Tov : complet.
Tov meod : extrêmement complet.

C’est la mida apouranout. (Punition)

Hashem va mesurer comment amener la punition.
La personne doit comprendre que Hashem dans le fait de donner la punition, la personne est focalisée sur la conséquence mais elle oublie la cause. C’est toi qui a créé quelque chose.

Le fait que la punition soit proportionnée à la faute, c’est une bonté d’Hashem !

Si on a fauté envers Hashem, Lui il pourrait nous déchirer !
C’est tov meod.

Tu voles 10 000€, Hashem te fait subir un déficit de 10 000€.

Gmara dans Sota : « Chaque pièce va s’associer. »
Au lieu de te faire une kapara de 10 000€, Hashem va te faire ce qu’on appelle des facilités de paiement. Crédit. Et ça c’est une bonté !
Accepte que dans la vie il y a des conséquences.

Tu vas tuer les voisins : tu vas aller en prison. C’est comme ça.
La justice : les gens paient pour ce qu’ils ont fait et c’est très bien !
La douleur du fait de s’excuser : c’est la kapara pour le mal que tu as fais.
Tordre c’est facile : mais remettre droit c’est difficile.

Quand tu as menti. C’est dur. Il avait confiance.
C’est plus dur de récupérer la confiance que de conserver la confiance.

Parce que le tordu ne peut pas se réparer.
La meme chaleur que tu as mis dans la avéra, la meme chaleur tu dois mettre dans la techouva.

  • Si tu as fais une faute froide : tu fais une Techouva froide. Intellectuelle.
  • Si tu as fais une avera chaude : Techouva chaude.

« Comme c’est rentré, ça sort »

Si tu as fais mal au cœur de quelqu’un, il faut que tu aies mal au cœur au moment ou tu demandes pardon
Si je n’ai pas mal au ventre en demandant pardon, le pardon n’est pas valable.
Il faut que ça fasse mal.

Tu as réussi à casser l’autre à cause de ton orgueil.
Donc il faut que tu casses ton orgueil pour demander pardon.

Réparer un vase brisé est plus long que de créer un vase.
La punition en vérité, c’est pas comme les gens croient, c’est la conséquence de ce qui a été créé.

Et la souffrance de la réparation c’est la réparation elle-même.
La punition est en fait la réparation. C’est pour ça que la réparation doit être Mida Kenegued Mida. Parce que sinon la personne va se dire pourquoi plus ? Elle va pas être d’accord.

La avera c’est un gaspillage de vie.

Donc la kapara est un gaspillage de vie. Pour que tu comprennes que tu as gaspillé ta vie. Et c’est une kapara.

Kapara : compensation réparatrice.

Si un gars est paresseux il ferait mieux d’être travailleur.
Parce que en travaillant au début il va commencer avec un salaire de fou.
Maintenant qu’il a travaillé un certain nombre d’années il peut glander le reste.
Alors que le glandeur a rien fait et maintenant il a la misère, il squatte chez ses copains…
Toi tu as travaillé 2/3 ans sur ton couple, après tu es tranquille !

Les lacunes se cumulent.
Casse toi la tête. Trouve des solutions !

C’est simple !
Ton rôle de père, tu ne vas pas l’oublier parce que tu voyages ?!
« Veshinantan levaneha » c’est dans n’importe quelle situation.

Tu marche dedans. Faut assumer.
Sinon tu distribues ton bonheur un peu partout.

Tu as mal parlé tu t’excuse, tu as cassé tu payes. Tu fais ce que tu as à faire.
Et si tu ne le fais pas c’est la vie qui va le faire pour toi.
Quand c’est toi qui le fais : Maturité.
Quand c’est la vie : Punition.

Punition : Symptôme de l’immaturité.
La précision dans la punition, qu’Hashem t’envoie exactement ce que tu as fais, ça c’est une bonté d’Hashem !

Il aurait pu t’envoyer 10 fois plus ! (De punition)
Normalement pour chaque avera on devrait te fracasser !

Œil pour œil, dent pour dent.
Évaluer la gravité de ton acte en fonction du dommage que tu as causé. (Et non pas en fonction de l’angoisse que tu as créé en toi.)
Et ça c’est un pas en avant énorme.
Se dire qu’Hashem veut que notre bien. Et dans ce bien il y a le bien qui nous fait plaisir et du bien qui nous fait moins plaisir.

Tu dis au chirurgien : « vous l’avez sauvé mais il a quand même une cicatrice ! »
Oui mais il aurait pu mourir sans cicatrice …!
C’est ce qu’on appelle le prix à payer.

Le fait que le prix à payer est exact : c’est une bonté d’Hashem.
Ou le monde est juste, ou bien il est arbitraire.

L’insouciance des uns ne peut exister que sur le souci des autres.

Quand tu étais insouciant, tes parents étaient souciant pour toi.
Tu ne peux être insouciant que sur le déficit de soucis de l’autre.
Le problème c’est jusqu’à quel âge tu peux être insouciant ? A 50 ans ça fait un peu vieux…

N’essaye pas d’exiger quelque chose de tes enfants que tu n’as pas réussi toi-même. (Tu vas les rendre hypocrite)

Histoire de Samson et Dalila.

Samson a fauté par les yeux. On lui a crevé les yeux.
Sa Force venait de ses cheveux.
Samson : « Pour le fait que j’ai fauté d’avoir regardé, j’accepte qu’on m’ait enlevé un œil. Mais pour les 40 ans que j’ai bien jugé, je n’accepte pas qu’on m’enlève le deuxième œil. »
Et D… lui a redonné la vue. Et il a pu casser les deux piliers.
Il a discuté avec le bon D. !

Parfois l’épreuve est la pour que tu viennes avec le sens de la justice. Nous pousser à bout est aussi une manière de grandir et de faire Techouva.

C’est nécessaire et ce qui est nécessaire va se faire.
Tous les petits efforts que tu n’as pas fait avec tes enfants/ta femme, tu vas les faire mais en concentré. Rien ne se perd, tout se transforme.

Ahitofel a été puni exactement comme il a fauté. C’est même rentré dans la mentalité mondiale.
Il a dit : « On ne peut pas les tuer avec une épée parce que Hashem va nous punir et nous tuer avec une épée. »
Alors il a dit : « On va les noyer dans l’eau. Parce qu’Hashem a promis qu’il ne renverrait plus le maboul (déluge). »
Débile dans leur vice.

MAIS Hashem a promis de ne plus envoyer le maboul pour tuer le monde. Mais un peuple il peut !

Mais si toi tu entre dans un endroit où il y a la mer, D… va remettre la mer à sa place. Maintenant il se trouve que tu es au milieu… (c’est dommage)

Plus grosse erreur qu’ils ont pu faire.
Ils sont mort dans la mer.

« Le cœur des rois est entre les mains d’Hashem »

[Brel : maladie la plus répandue dans le monde et la moins soignée.]
Ils ont été puni Mida Kenegued Mida.

C’est pas qu’on applique la nature à la religion.
La nature est régie par la religion.
La religion c’est la vie.

Hashem va appliquer la Mida Kenegued Mida avec une précision extraordinaire.
Même intensité et valeur que ta faute.
Ce qui va te permette de savoir dans quelles circonstances tu vas être puni.

La circonstance de la punition te montre quelle est la cause de la punition.

Un enfant qui vole un billet de 5€ à ses parents.
Si tu lui mets une derba tout de suite parce que tu l’as pris sur le fait, il accepte. Il ne dit rien. Parce qu’il sait qu’il est en tort.
Mais si tu lui mets une derba 6 mois après. Même si tu lui montre les preuves qu’il a volé, les photos, les empreintes… Il s’énerve. Il n’accepte pas.

– Parce que sur le moment : il stresse.
– Heure d’après : il me donne pas d’argent c’est normal que je vole.
– Le lendemain : c’est une Mitsva de voler !
Il a légitimé son vol.

Injustice : manque de raisonnement et manque de mémoire. (6 mois après il a oublié, donc c’est injuste)
D… t’envoie une punition qui te montre les circonstances comme quoi tu comprends pourquoi tu es puni.
Les circonstances aussi sont une bonté d’Hashem.

Les circonstances de la punition vont te montrer la raison et la cause de la punition.
Dans les mêmes circonstances pour que tu puisses savoir que c’était une faute.
La punition te permet de connaître la cause mais te permets aussi de connaître ton niveau.

Les épreuves qu’on te donne te montre ton niveau.

Si tu as des épreuves de décolletés, c’est que tu as un problème de nudité.
Si tu as des épreuves de finances, c’est que tu as des problèmes avec l’argent…
Le Bon D… ne se trompe pas.
Mida Kenegued Mida : punit justement la personne mais montre d’où la personne a fauté et te montre ton niveau exact.

Le Mida Kenegued Mida on en parle dans le négatif mais BH on en a aussi dans le côté positif.

Dans le bien il y a aussi un Mida Kenegued Mida. Quand tu mérite du bien on te fait du bien.
Moshé, qui s’est occupé de lui ? C’est Hashem. Parce qu’il n y avait pas plus grand que Moshé.
Donc le Mida Kenegued Mida est encore plus grand !
Myriam a attendu son frère pendant une heure.
Dans le désert elle a dit du lashon ara sur Moshé. Alors Mida Kenegued Mida, tout le peuple d’Israël a dit du lashon ara sur elle. Et tout Israël l’a attendu, pendant 7 jours.
Comme elle a attendu son frère, Israël l’a attendu. Pourquoi tout Israël ? Parce que Moshé représentait tout Israël.

Pourquoi 7 jours alors qu’elle a attendu une heure?

Dans le bien Hashem te récompense 500 fois plus que ce que tu as fais.

« D… pleure pour les célibataires qui vivent en ville »

Mériter une femme extraordinaire juste parce que tu as tourné les yeux… C’est Mida Kenegued Mida 500 fois plus !

Tu as préservé tes yeux. D… me protège à me sanctifier.
Préserve tes yeux et ta tête. (sinon 53 tehilim pour chaque mauvaise pensées. Lol)

L’effort de pureté que tu fais, fait pousser des arbres de pureté. Tu es en train de fabriquer la pureté de tes enfants.

Tes qualités morales sont beaucoup plus éclatantes que tes mensurations !
Tu te préserve et te relève dans la spiritualité et lui si il pense que ces charmes valent la peine, il n’a qu’à t’épouser.
Fait monter la côte de ta vie.
Ça coûte beaucoup mais ça rapporte 500 fois plus !

Regarde pas ce que tu as donné mais ce que tu as sacrifié.

Non seulement tu es récompensé 500 fois plus, mais aussi 500 fois plus pour les sacrifices que tu as fournis.

En fabriquant ton présent tu fabrique ton avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here