Cours du Rav Moshe Pinto du 4 Février 2015

Miriam : 1ère prophétesse dont parle la Torah. Son nom lui donne tendance à être triste, force qui pousse à l’amertume (mar).

Non seulement Miriam n’a pas subi les « conséquences » de son prénom, mais bien plus elle a même été à l’encontre parce qu’elle était une exemple de Emouna. Alors kal vahomer (à plus forte raison) nous devons apprendre sur elle.

Paro appelle 2 sage-femmes Chifha et Poua : si c’est un garçon, faut le jeter dans le Nil.

Le vrai prénom c’est Miriam (soeur de Moché) et Yoheved (mère de Moché). Pourquoi ne pas donner leur vrai prénom ?

Chifha pour Yoheved parce que quand elle sort les enfants du ventre de la mère elle les embellissait.

Poua pour Miriam parce qu’elle jouait avec les enfants. Mais comment tu peux jouer avec un gosse qui va mourrir dans 1h ? Comment elle a le courage de jouer avec le gosse ?

Miriam n’était pas défaitiste, c’est le symbole de l’espoir dans une situation chaotique, elle aimait tellement la vie alors qu’elle avait tendance à l’amertume de par son prénom !
Est-ce qu’on aime la vie ?

Si on regarde la télé, la play… C’est pour faire passer le temps.

Aimer la vie c’est avoir l’espoir. Pour l’instant il est vivant le petit, alors joue avec !
Miriam était la seule qui a gardé l’espoir dans une génération noire, c’est elle qui a poussée les femmes à aller avec leur mari !

Amram était un géant, dirigeant du peuple juif en Égypte. Il a réfléchi largement avant de divorcer. Et Miriam de 6 ans, elle lui dit : tu sais, t’es plus méchant que Paro ! Parce que Paro a ordonné de tuer les garçons, toi tu condamnes les filles et les garçons !

Amram s’est remarié et de cette union il a eu Moché. Miriam s’est faite crier, on aurait jamais du t’écouter, comment on va faire maintenant ? La seule qui est restée près du fleuve c’est Miriam pour voir comment Hachem va sauver son frère. Pour elle c’était évident qu’Hachem allait le sauver ! Mais pourquoi Hachem sauverait son petit frère et pas les autres bébés juifs ? La Emouna c’est de croire que chaque cas est une exception !!!

Batia rentre dans le Nil et Miriam ose venir lui dire : tu veux on s’occupe du petit ? Elle a suggérée Yoheved pour l’allaiter…

Les juifs quittent l’Égypte et Hachem ouvre la mer, les juifs passent, les égyptiens meurent. Et c’est écrit que quand les garçons ont vu ces miracles, ils ont tous chanté en même temps « az yachir ». Et Miriam et les femmes ont pris les tambourins pour remercier Hachem. Dans le Zohar Akadosh (il y avait un intervalle de 10m entre les femmes et les garçons) c’est marqué qu’Hachem a bien plus apprécié la prière des femmes. Pourquoi ?

Parce que les femmes ont chanté avec des tambourins. Et alors ?

Parce que les femmes avaient à leur tête Miriam et elles avaient tellement d’espoir et d’Emouna en Hachem, qu’elles se sont dit en Égypte, que lorsque Hachem fera le miracle on pourra chanter avec nos tambourins ! Leur force est d’avoir pensé au miracle alors qu’elles étaient encore en Égypte ! Ils sont parti avec précipitation d’Égypte sans même avoir le temps de prendre à manger, mais elles, elles avaient prévu les tambourins.

Miriam a réussi à remonter tout Israël les femmes pour leur mari, c’est celle qui a sauvé son frère… C’est le symbole de l’espoir.

A Tou Bichvat, il n’y a pas de chose historique. Pourquoi les fruits ?

Les arbres en hiver perdent tout, ils n’ont plus de fruits, plus de feuilles, ils sont morts. Mais la force de l’arbre c’est quand en plein mois d’hiver, à partir de Tou Bichvat, quand il fait le plus froid, il arrive à puiser dans ses racines et renaître. C’est le symbole de l’espoir. On perd pas espoir ça existe pas !

Histoire  : Situation de famine au Tibet

Un père de famille décide de remplir 2 sacs de terre et fait croire à ses enfants que ce sont 2 sacs remplis de farine. Et il leur fait jurer d’utiliser ces sacs que quand vous aurez plus rien a manger sur le point de mourir.
Toutes les semaines il y avait des nouveaux morts. Le père aussi. Il n’y a que les enfants qui ont vécu.

Tant qu’il y a de l’espoir, il y a de la vie !

On a pas le droit de perdre espoir. Alors on ne vit pas, on survit.

Nous on perd espoir trop vite.

Avoir l’espoir qu’il y aura des jours meilleurs !

L’espoir c’est l’énergie d’une personne !

La différence entre une personne qui réussi et qui a raté, c’est le nombre de fois qu’elle a essayé !

Parce que ça passe pas 1, 2, 3 fois… alors ça y est ? Pourquoi tu baisses les bras ? Hachem veut que tu fasses plus d’efforts !!
Y en a elles ont 22 ans et elles perdent déjà espoir de se marier !

Rav Pinto raconte qu’à chaque fois, il y a un homme qui le saoule pour qu’il lui fasse rencontrer une fille.
Et il y a une fille à la fin du cours, qu’il donne en Israël, qui lui demande une Braha pour le Mazal. Et tout de suite il pense au garçon.

Elle était grande et lui petit (…)
Ils font le Chidouh et ça se passe mal.
Le soir, le garçon l’appelle et incendie le Rav Moshe Pinto. Pareil pour la fille.
Le père de Rav Moshe Pinto dit à son fils de dire au garçon de prier pour le Mazal de la fille mais pas pour elle. Et que la fille ne prie plus pour son Mazal, mais pour le Mazal du garçon.
Et les 2 se sont mariés (chacun séparément bien-sur).

Leur force, c’était que malgré tous les tares qu’ils avaient, ils n’ont pas perdu espoir. Alors kal vahomer nous mêmes.

Si Miriam malgré tous les problèmes et les difficultés, a réussi à redonner espoir à un peuple c’est parce qu’elle avait espoir.

L’espoir c’est contagieux.

Match de foot ou il reste 1 min.

Coach qui dit que le meilleur joueur doit sortir. Le nouveau petit rentre et ça doit être la pièce maîtresse du jeu.

Mais Je ne suis pas Zlatan j’y arriverai pas. Le coach lui dit si si tu vas y arriver !! Ok ok il y va.

Pendant le match un joueur lui passe la balle, et il la relâche sans faire la passe au suivant. Et la le coach s’énerve et lui dit mais qu’est-ce qu’il y a de compliqué à faire une passe ??

Le joueur lui répond : je t’avais dis que j’étais nul !

Et la le coach lui dit : si tu ne crois pas en toi crois au moins en moi.

Des fois, Hachem ne nous demande d’avoir confiance en nous, si tu vois pas l’avantage que t’as envers les autres, Hachem veut que tu aies confiance en Lui !

Même Miriam qui a eu le nom de la tristesse, a pensé aux tambourins alors qu’on sort d’Égypte, rien à manger, les égyptiens derrière, la mer devant…

C’est la 1ère femme que l’on a appelée prophétesse, parce qu’elle a gardé espoir !

Et Nahchone ben Aminadav, quand Hachem a vu qu’il a continué à avancer alors que la mer montait, là il a ouvert la mer !

Avant d’avoir la Emouna en Hachem, ayez la Emouna en vous-mêmes !

Histoire

Une femme qui après 5 ans d’attente pour avoir un enfant, a fait une fausse couche.
Les paroles qui sortent de sa bouche : ça va c’est pas grave, le mois prochain !
Mais elle perd pas espoir !! Si à nous, elle nous impressionne, Hachem est bouche-bée devant elle ! Elle a des galères et elle avance !

L’espoir c’est le symbole de am Israël.

Un homme avec de l’espoir pourra toujours avancer même avec toutes les galères !

On est pas chanceux, on crée la chance. Comment ? A force d’essayer. Mais ne jamais perdre espoir !

Vous savez combien de mini dépression on fait ? On a pas envie de sortir ?
Qu’est-ce qui a permis aux survivants de la Shoah de survivre ? C’était leur espoir ! Combien se sont pendus ? Jetés sur les fils barbelés ?

C’est peut-être ceux qui étaient les plus faibles et les moins nourris qui ont survécu, parce qu’ils avaient gardé espoir.

Ne vois jamais les échecs ni le nombre de fois ou t’essayes, vois combien de fois où tu réussis. Et essaye à chaque fois comme la 1ère.

Malgré toutes les galères, toujours trouver les forces de se battre ! Créer les forces, faire l’inverse de ce que ton corps te dit : si t’as envie de rester à la maison à regarder la télé, force-toi à sortir. Si t’as un coup de déprime, force-toi à sourire…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here