Cours dédié aux disparus, pour l’élévation de l’âme de Yohav Hattab, Yohan Cohen, François-Michel Saada et Philippe Braham.

Cours du Rav Yehia Benchetrit du 13 Janvier 2015

Paracha Vaera
Augmentation des difficultés de l’esclavage

Les béné-Israël se sont révoltés contre Moshe.
« Je suis apparu à Avraham Itshak et Yaakov avec un nom divin Sha-k-aï »

Chaque nom divin correspond à une certaine attitude qu’Hashem a pour l’homme.

Ani Hashem : fidèle à récompenser les gens qui vont devant Moi. Pour accomplir Ma parole que j’ai dite aux pères.

Shakaï : Nom divin qui sous entend qu’Hachem va accomplir des choses.

Quand Hashem s’est adressé à Avraham Itshak et Yaakov il a fait des promesses. Mais ne les accomplis pas forcément. Et ce n’est pas dérangeant.
D… a un nom pour s’engager et accomplir et Il a un nom pour ne pas s’engager et ne pas accomplir…?! Qu’est ce que ça veut dire ?
Les facettes de la vie ce sont des visages d’Hashem.

Comme une personne peut avoir plusieurs facettes.

Il est dur en affaire, mais doux en famille… Plusieurs facettes et c’est pas dérangeant.

Parfois ça va être une face de rigueur, parfois une face de miséricorde …
Un enfant tu peux lui proposer des choses à court terme. (Sois gentil avec ta sœur une semaine et tu auras 5€)

Et un adulte tu peux lui proposer des choses à long terme.
Des fois on croit qu’on a des valeurs mais si on ne les a pas acquises on vit toujours sur le crédit de quelqu’un (qui assume).
Tu crois que c’est parce que tu as décidé de baisser les bras, que l’histoire va s’arrêter ?!

Mais non baba, l’immeuble est en feu, il va brûler !

Transfert de culpabilité

Dans la vie il y a des gens qui vont assumer, ce sont les adultes.

Et il y’a les gens qui vont esquiver : « enfants ». Et la il n’y a pas d’âge.

C’est tellement plus facile de ‘glisser’ que d’assumer.
Hashem n’est pas obligé de montrer tout de suite les promesses qu’il a faites.

(C’est comme un enfant a qui tu refuse de sortir le soir.)
La Torah ce n’est pas un porte bonheur c’est une école de maturité.

Maintenant si tu ne veux pas grandir ça va être dur.
Un tremplin ça peut te faire monter à 2,80m OU ça peut te casser les deux chevilles. Te plante pas Baba.
Chaque enfant est une galaxie. Faut assumer, là.
On ne peut pas demander a l’autre de se remettre en cause si soi même on ne se remet pas en cause. Quand je me remet en cause, l’autre se remet automatiquement en cause, sans qu’on lui demande.
On a le ‘comment’ donc on est responsable. Il reste le ‘pourquoi’.
Quand les mazalot (personnes) sont séparées on se dit ‘oh c’est triste il est mort’. Mais quand les mazalot sont ensemble c’est effroyable. (attentat)
Ein Mazal le-Israël

Mais la majorité d’Israël croit à la destinée.

Les données sont fixées et il y a un Mazal.

Mais comment toi tu vas utiliser les données, ça c’est pas décidé.

On voit la miséricorde et la patience de D…
Nous on se dit  Pourquoi les malheurs….?

Mais pourquoi le bonheur ??

On arrive à étudier la Torah dans un pays musulman ! C’est incroyable !

Tous ces petits miracles il faudrait être capable de les voir !

Si quelqu’un n’est pas capable de voir le bien comment il peut juger le mal ?
Comment ça se fait que tu soit fixé sur LE défaut et que tu ne vois pas LES qualités (de ta femme/ton mari) ?

Les gens voient le mal.

Mais il y a le bien !

Eux se disent : Non. Il y a le mal….
Hashem a dit a Moshe : Je sais qu’ils ne sont pas capable d’assumer des choses pareilles (sortir de la prison qu’est l’Egypte) pour rentrer dans l’adversité du désert)

Un prisonnier est tellement rodé, a ses repères en prison (il connaît le gardien, il sait comment avoir des clopes..) que quand il sort il est paumé!

Pareil, les béné-Israël sont bien en Égypte !

Prison dorée

Il y en a beaucoup qui ne veulent pas sortir d’Égypte.

Avoir une femme c’est compliqué ! Il faut supporter ses discussions, son parfum, son accouchement, ses vergetures ! Non .. Je reste avec ma mère.

Avoir un bon salaire .. Bah vas y monte ta boîte! Ah non …

Beaucoup ne veulent pas sortir d’Égypte !
Le défaut majeur de ta vie, c’est que tes enfants te ressemblent.
Se regarder dans la glace : moussar.

Accepter de se regarder objectivement par rapport à la glace

(Regard de l’autre : subjectivement)
Le miroir ne fait que renvoyer le reflet qu’il a en face de lui. Faut juste l’accepter.
Tu veux voir tes midotes : Regarde ta femme, tes enfants, tes élèves.
On se demande pourquoi ..? Pourquoi ?

Mais nous en tant que juif, il faut réfléchir. Alors ok on peut tous être des Charlie. Mais on peut aussi réfléchir !
Même si on a un glaive au dessus de la tête, on ne doit jamais perdre la rahamim. Jamais ! Jamais on ne doit perdre l’espoir. (La personne est condamnée, on lui donne encore une semaine à vivre, mais il ne faiut pas perdre espoir.) C’est pas ton problème !
Les gens n’acceptent pas quand c’est fini et quand ce n’est pas fini ils perdent espoir !?!

Il faut faire tout son possible TANT QUE la personne est vivante. Tehilim, segoulot… Et quand il part, il faut accepter.

Les gens se disent ‘elle est mourrante, elle va mourir.’ Mais Combien de personnes se sont relevées ?
Heureusement qu’Hashem aime tout le monde. Sinon il n’y aurait pas beaucoup de ‘vrai juif’. Il accepte tout le monde. Heureusement pour nous.

Même quand quelqu’un dit : tue le, c’est un rasha. Pas pour Hashem !

Pour Hashem, un ‘peut être’ peut lui suffire. Car peut être il va faire Techouva !
Tu ne dois pas désespérer de la miséricorde.
Les gens ont un déficit existentiel de haut niveau.
D’un côté il ne faut pas désespérer.

Mais d’un autre côté il faut se demander combien je suis concerné par cette situation de désespoir.
Un espoir. Désespoir.

Espoir : énergie extrêmement puissante qui vient de la neshama.

La force du peuple juif, c’est l’espoir. La faiblesse du peuple juif, c’est l’espoir.

Le nazi laisse l’espoir.

Donc le juif a suivi. Et jusqu’au bout il est mort avec l’espoir qu’il allait sortir.
Jusqu’au dernier moment l’espoir est ton piège.

Et en même temps c’est grâce à l’espoir que les juifs sont sortis vivant.
La source de la solution c’est l’espoir.

La faiblesse qui va t’amener à la solution c’est l’espoir.
Toi tu vis sur le crédit de l’espoir qui amène au désespoir.
Le risque d’être déçu est aussi le risque de réussir.
Mais si tu perds espoir c’est très grave.

Car c’est seule manière d’avancer.

Mais l’espoir coûte cher car il amène le désespoir. On est dans un paradoxe.
L’espoir vient de la neshama.
Corps : viande organisée de manière harmonieuse

Nefesh : psychique

Neshama : divine
Énergie vient de l’âme. Si le corps est fini la neshama est infinie. Entre les deux il y’a Le nefesh. Relais entre mon âme et ma vie.

Je vais créer une puissance infinie. Réalisation infinie.

Mais si cette énergie au lieu de l’utiliser comme outils de mes décisions, je la laisser à mon yetser ara….
A l’intérieur de nous, nous avons une force extrêmement forte : l’espoir.
Si je suis en mouvement je ne vais pas subir la matérialité de mon corps.

Exemple :

Chute de goudron et toi tu es en costume blanc. Tu dois passer la chute de goudron.
Facile, tu dis?
Mais tu dois la traverser et ne pas salir ton costume! Il est blanc, n’oublie pas !
Le plus important c’est : A quelle vitesse tu vas la traverser.
Vitesse : Rapport matière et temps.

Si tu es en mouvement, le goudron n’aura pas le temps d’accrocher les fibres du costumes. Si tu aimes ta femme tu verras les autres femmes comme des troncs. Eh oui. Rapport matière/temps. Donc si tu es en « mouvement » perpétuel, pas le temps d’accrocher les choses extérieures.
En dehors de la matière, à l’intérieur de l’homme il n’y a pas de temps.

Les choses ne l’esprit ne sont pas soumises au temps.
Quand quelqu’un atteint une indépendance liée à la matière, c’est lui qui crée la réalité : idéaliste.

Quand c’est lié au temps : réaliste.

Tu veux être idéaliste ou réaliste ?
Les dépenses de la femme c’est la braha du mari 🙂

Quand tu télécharge un logiciel gratuitement il y a un virus.

Toi tu veux télécharger ta vie gratuitement ! il y a un virus Baba !

Tu veux une vie ? paye ! Il n’y aura pas de virus.
L’Espoir est toujours spirituel. Le désespoir est toujours matériel.
Tu as choisi la matérialité. Mais la matérialité a une fin.
Pensée populaire : « choisir c’est savoir renoncer ».

La vraie question ce n’est pas de savoir choisir. C’est d’éduquer en toi la capacité à renoncer au mal. A la lourdeur.
J’ai cette force en moi très puissante.

Renonce à quelque chose et fais un choix.
Est-ce que tu vas quelque part ou bien tu fuis quelque chose ? (Notion de alya)
Ce que tu as dans la vie ce n’est pas ce que tu a obtenu. C’est ce que tu as renoncé pour l’avoir.
Le jour ou il t’arrive quelque chose de grave, c’est la qu’on voit si tu es en verre ou en fer.

Le Thermos contient la chaleur et le froid.

Sois un Thermos. Tu supportes tout.
Hashem envoie des occasions et situations énormes. Ce sont des questions.
Prendre le phénomène. Que se passe t’il ? Qu’est ce que D. veut ?

Mais D. à béni la France !

Une bénédiction c’est aussi une remise en question.

Il faut être à la hauteur!
L’Espoir est généré par la Neshama.

Le désespoir est généré par le corps.
Il faut se méfier des gens qui ont des envies et courir après les gens qui ont des volontés.
Les gens entretiennent leur désespoir. Donc leur désespoir se porte de mieux en mieux !
Si l’espoir m’aide a sortir de mon désespoir c’est seulement que mon espoir ne nourrit pas mon désespoir.
Est ce que tu es prêt à renoncer au racha qui est en toi ? C’est ça la Techouva.
Si on commence a expliquer l’inexplicable un jour on va excuser l’inexcusable.
Au lieu de dire on est entouré d’horreur, va faire Techouva…!
Le seul moyen de retrouver l’espoir : se désespérer de son désespoir.

Je vais arrêter d’espérer dans la matérialité, arrêter d’espérer dans le regard de l’autre; arrêter d’espérer dans du vide et espérer dans le vrai.
Quand Jérusalem descend, Babel monte.
Quand le matériel devient essentiel, l’essentiel devient superficiel.

Quand il manque le principal qu’est-ce tu vas faire avec le reste ?

Renourrir son Réservoir. Faire mieux Chabbat. Rallonger ma jupe.

Tu as des valeurs, elles sont énormes.
On n’est pas tous obligés d’être religieux mais on tes tous obligés d’être cohérent. Et c’est une maladie qui s’attrape.

Exemple :

Seul sur une île déserte.
Mitsva : Émouna
Attention au Yetser ara.
Toute la vie c’est comme ça. C’est difficile. Mais c’est la Émouna.
Chaque étape ça va être des choix et chaque choix tu vas garder espoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here